Les arômes correspondent aux goûts, saveurs que vous ajoutez à votre mélange de base neutre et/ou de booster de vos préparations DIY. C’est la touche qui rapprochera vos préparations à vos envies. De saveurs classiques, mentholées, gourmandes ou fruitées, les arômes ont les mêmes déclinaisons que les e-liquides standards. A l’exception que la recette n’est qu’à vous et à vous seul ! De quoi vous permettre une personnalisation hors pair ! Variez les arômes parmi ceux que nous vous proposons pour obtenir la recette parfaite !

Filtres DIY (204 produits)

Marque

Type

Contenance

Ratio PG/VG

Aromes DIY

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Qu’est-ce qu’un arôme ?

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Aromes DIY

Un arôme est l’élément qui va donner de la saveur à un e-liquide.

Un arôme, et c’est le cas dans le monde de la vape, est toujours alimentaire. Il est à dissocier d’avec le parfum qui se respire également mais qui n’est pas prévu pour transiter via la bouche.

L’utilisation d’arômes alimentaires garantissent aux vapoteurs la sécurité des produits destinés à l’inhalation et sa richesse fait que les combinaisons et recettes sont infinies.

Les arômes étant destinés à la chauffe et à l’inhalation, ils sont donc très contrôlés pour répondre aux normes de sécurité en la matière.

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Les types d’arôme

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Aromes DIY

Les arômes peuvent être de deux types : soit naturel, soit synthétique.

Au niveau naturel, on peut distinguer les produits directement issus de la nature comme les huiles essentielles par exemple, des substances aromatisantes naturelles, qui sont des molécules issues d’un produit naturel.
Procédé d’extraction différent, ces matières ont en commun leur aspect parfaitement naturel.

A côté de cela, nous retrouvons des molécules fabriquées synthétiquement, en laboratoire, par synthèse chimique. Ces molécules peuvent être une copie de l’existant à l’état naturel ou des créations totalement artificielles, que l’on ne retrouve pas à l’état naturel.

Aucune ne prévaut sur l’autre, étant d’origine alimentaire et répondant aux normes en la matière, il n’y aucun risque à consommer des arômes synthétiques par exemple.
Les fiches techniques, la FDS et les certificats de naturalité sont là pour garantir une traçabilité des produits et vérifier leur bonne conformité quant aux normes en vigueur.

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Composition d’un arôme

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Aromes DIY

Un arôme, pour assurer sa liaison entre elle et à sa base, doit être composée de propylène glycol qui a cette caractéristique de liant.
C’est pourquoi dans les bases à forte proportion de glycérine végétale, il faut ajouter une dose importante d’arômes car ceux-ci ont plus de difficulté à se fixer à l’ensemble.

Les arômes peuvent être constitués soit de mono-saveurs ou mono-arômes soit d’un mélange de différents arômes, différentes saveurs.
Ce deuxième cas est appelé complexe ou multi-arômes également. Il est conseillé si vous débutez la préparation de vos propres e-liquides en DIY de commencer par des recettes en mono-arômes.

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Les différentes catégories d’arôme

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Aromes DIY

Comme les saveurs en e-liquides, les catégories sont semblables dans les arômes.

Les arômes classiques sont les arômes au goût de tabac, blond ou brun, sec ou mélangé avec d’autres saveurs secondaires comme des fruits ou des saveurs gourmandes. Cet arôme est conseillé lorsqu’on commence à vapoter pour ces aspects semblables à la cigarette.

Les arômes mentholés sont les arômes au goût de menthe et appréciés pour leurs propriétés rafraîchissantes. D’une menthe verte à une menthe givrée ou plus glaciale, il y a de nombreuses saveurs possibles pour provoquer un tourbillon de fraîcheur en bouche.

Les arômes fruités sont les arômes aux goûts de fruits, que l’on retrouve à l’état naturel. Il y a de nombreux cocktails possibles et les recettes sont des plus originales.

Les arômes gourmands sont les arômes correspondant à des goûts sucrés (cf. plus bas à la notion de sucre dans l’e-liquide) mais également à toutes les pâtisseries et autres gâteaux sur le marché. Les recettes sont infinies et les sensations toutes plus gourmandes les unes que les autres.

Enfin les arômes au goût boisson reproduise les différentes boissons présentes dans le commerce. Des classiques sodas, aux boissons chaudes ou en passant par les cocktails ou autres recettes savoureuses, il y en a vraiment pour tous les goûts.

.................................................................................................................................................................................................................................................................

L’arôme dans le DIY

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Il faut d’abord vérifier que les arômes sont bien en règle par rapport aux normes en vigueur et sont bien spécifiques pour le monde de la vape.

Les arômes représentent environ 10% de l’ensemble d’une composition d’un e-liquide.

L’arôme est à incorporer de manière subtile lors de sa préparation DIY : n’oublions pas que ce produit sera destiné à la chauffe et ce n’est pas de la cuisine.

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Doser ses arômes

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Aromes DIY

Les arômes s’incorporent à l’ensemble par nombre de gouttes ou en millilitres. Les fiches produits des différents arômes ou concentrés indiquent la quantité d’arôme à ajouter selon le produit.

En règle générale, pour les mono-arômes, pour une base de 10 ml la quantité est autour de 10 à 15 gouttes, elle monte à 30 ou 45 gouttes dans le cas d’arômes plus complexes ou mélange d’arômes.
Référez-vous bien aux indications sur la fiche produit pour ne pas surdoser vos e-liquides.

Autre élément à connaître, les indications sont réalisées pour une base à proportion de 50/50 PG/VG (en savoir davantage sur « la base », suivez le guide).
Pour des proportions différentes, il faut rajouter ou enlever environ 2% pour chaque palier de 10 de proportion PG/VG.

Un arôme vous est proposé à 10% en 50PG/VG

Base 100PG : moins de 1%
Base 70PG/30VG : 6%
Base 50PG/50VG : 10 %
Base 30PG/70VG : 14%
Base 100VG : 20%

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Et les additifs ?

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Aromes DIY

Les additifs ne sont pas particulièrement nécessaires à la composition d’un e-liquide et ne permettent pas une meilleure conservation. Il faut d’ailleurs s’en méfier.

Les additifs peuvent avoir pour rôle d’ajouter une note sucrée, d’arrondir des saveurs ou d’apporter des sensations grillées en bouche. Elles peuvent rehausser un goût. Mais quelques gouttes suffisent.

Le dosage dans les préparations

Les additifs représentent 3% de la préparation, cette dose ne doit pas être dépassé.

La famille des aldéhydes sont les additifs les plus surveillés en termes de dosage dans la composition d’un e-liquide. Ses propriétés sont à la base odorante, elles permettent de rajouter des notes à l’ensemble d’un e-liquide. Par contre, elles peuvent avoir une réaction chimique plus toxique à forte dose, ce qui est extrêmement encadré.

C’est pourquoi tous les e-liquides sont soumis à des vérifications strictes avant mise sur le marché. Le Vapoteur Tranquille reste d’ailleurs très vigilant en la matière et ne propose pas sur son site des produits qui n’ont pas été validés ou vérifiés.

Les différents additifs

L’acide malique est un additif provoquant une acidité. Il se marie à merveilles avec les saveurs bonbons et boissons pour leur donner un côté acidulé. Vous pouvez l’employer également avec les saveurs fruitées.

Le methyl lactate est un additif apportant une touche de fraîcheur, sur l’exemple du menthol. Il n’a cependant pas de saveurs assimilées, juste cette sensation de fraîcheur en bouche.

Le sweetener est un édulcorant servant à renforcer les sensations de sucré dans un arôme. Elle permet donc de diminuer l’amertume, dont celle de la nicotine qui peut être parfois déplaisante pour certains vapoteurs.
Côté dosage, il est conseillé de doser 1 goutte pour 1 à 2 ml de base (source Laboratoire Français Industriel).

La vanilline est un additif qui permet de renforcer les saveurs et d’équilibrer les mélanges sans en altérer les sensations. Elle arrondit aussi les notes des saveurs. Il est conseillé de ne pas l’employer à haute dose sous peine de voir l’amertume augmentée.
Côté dosage, il est conseillé d’utiliser 2 à 6 gouttes par ml.

Le bitter wizard est un additif permet d’estomper le goût de sucré des préparations dont celle naturelle de la glycérine végétale. Il est conseillé avec les arômes classiques.

L’acetyl pyrazine est un additif très concentré (1 à 2 gouttes pour 10 ml). Elle permet de donner un goût plus gourmand et caramélisé permettant de relever des sensations de pop-corn ou de caramel. A utiliser donc pour les saveurs gourmandes, caramélisées ou biscuitées.

L’ethyl maltol est un additif permettant de sucrer vos préparations ou d’adoucir les notes.En cas de surdosage, cela donnera un goût sucré type Barbapapa.
Côté dosage, il est recommandé 5 à 7 gouttes pour 10 ml de produit fini.

La cannelle en additif permet d’apporter des notes épicées à vos concentrations. Très concentré, il est conseillé 1 goutte pour 10 ml.

Le clou de girofle en additif permet également d’apporter un côté épicé à vos préparations, souvent employé avec les saveurs tabac classiques. A utiliser également avec précaution, dosage conseillé d’une goutte pour 10 ml.

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Le temps de maturation

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Aromes DIY

Dès lors que votre préparation est terminée, vous ne pouvez pas la vapoter immédiatement. Il faut attendre un temps de steeping ou de maturation nécessaire à la fabrication.

Le temps de maturation ne doit pas être inférieur à deux jours.
Des temps estimés existent mais tout dépend surtout de votre recette et de la complexité de celle-ci.

Arômes fruités simples (mono arômes) : de 2 à 5 jours

Arômes fruités complexes (plusieurs arômes) : de 3 à 7 jours

Arômes mentholés : 7 jours

Arômes boissons : 10 jours

Arômes gourmands : 15 jours

Arômes vanille : 15 jours

Arômes classiques : entre 15 et 20 jours

Arômes classiques gourmands : 20 jours

De même, un e-liquide fortement proportionné en glycérine végétale nécessitera un temps un peu plus long qu’avec une proportion plus importante en propylène glycol.

Secouer énergétiquement votre e-liquide dès lors que vous l’avez terminé. Pensez à l’aérer chaque jour pendant au moins 15 min pour favoriser l’intégration des arômes.
Veillez à bien conserver vos e-liquides à l’abri de la chaleur et de l’humidité et surtout hors de portée des enfants.

Si votre préparation vous semble peu relevée au bout des deux jours, ajoutez une ou deux gouttes d’arômes supplémentaires. Si à l’inverse, il est trop dosé, rajoutez simplement de la base. Mais attendez bien cette période de deux jours avant de corriger une éventuelle « défaillance » de votre liquide.

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Les précautions en matière d’arômes

.................................................................................................................................................................................................................................................................

Aromes DIY

Le cas du sucre

Les e-liquides n’ont pas à contenir de sucres : le sucre sous l’effet de la chauffe se transforme en caramel et est toxique à l’inhalation.

Quand vous ressentez un aspect sucré dans un e-liquide, c’est une molécule qui est interprété par le système olfactif et le cerveau comme du sucre, mais ce n’en est pas réellement.

Prenez garde aux e-liquides contenant du sucre, qui ne respecte pas la norme en vigueur, AFNOR XP D90-300-2 chapitre 4.2.7.4 : aucun édulcorant ou sucre ne doit être présent dans un e-liquide.

Les précautions globales

Dans le cas du DIY, renseignez-vous bien sur la composition des produits achetés et utilisés pour éviter les mauvaises surprises. Les règles en la matière sont assez strictes en France et en Europe, ce qui protège les vapoteurs mais méfiez-vous des produits étrangers ou présentés à bas prix.

Pour toute manipulation de produits destinés au DIY, prenez soin de les manipuler avec la plus grande précaution, à l’aide de gants et de lunettes de protection.

Les e-liquides sont bien évidemment à conserver bien fermés, à l’abri de la chaleur, de l’humidité et dans un endroit sec ainsi que hors de portée des enfants.